Burkina : Le dîner gala du FEMUB se tiendra le 13 décembre à Ouagadougou

 

En prélude à la 2e édition, le Festival de la Musique Burkinabè (FEMUB) organise un dîner gala qui se tiendra le 13 décembre 2019 à l’espace culturel Dieudonné. L’annonce a été donnée ce jeudi 28 novembre 2019 à Ouagadougou.

Le Festival de la musique burkinabè (FEMUB) est un cadre de détente et d’ambiance qui rend hommage aux artistes burkinabè disparus ou vivants. Après une première édition en 2018 et la 2e en 2019 à Bobo Dioulasso, c’est au tour de Ouagadougou d’abriter cette 3e édition qui sera actée par un dîner gala à l’espace Dieudonné.

« Cela sera un cadre de détente et d’ambiance musicale en compagnie des artistes du pays, une tribune d’hommage à nos artistes disparus, le partage de mérite, la présentation de nouvelles figures montantes dans l’environnement musical burkinabè », a affirmé Raouf Ouédraogo, promoteur du festival.

Raouf Ouédraogo a annoncé qu’ils ont pour sacerdoce, promouvoir et valoriser la musique burkinabè dans son ensemble. « Ici au Burkina, les gens ont tendance à négliger les artistes qui sont en train de monter et pourtant ils ont du potentiel en eux. Et c’est ensemble qu’on pourra les aider à avancer, à rehausser le drapeau de la patrie », a-t-il indiqué.

Le promoteur du festival invite les artistes musiciens, les mélomanes, les promoteurs et producteurs culturels à participer activement à cette soirée qui s’offre à eux, afin de valoriser la musique burkinabè et rehausser le blason de la culture car, dit-il, « on veut avoir le défi de concurrencer d’autres pays du côté musical avec nos supers stars qui sont là ».

Il a, par ailleurs, ajouté que 10% de leurs recettes sont reversées dans le domaine éducationnel, gage de tout développement économique du pays.

A l’occasion de ce dîner gala, il est prévu, un temps d’hommage, des prestations en live, un temps de dîner. Également, il y aura des trophées qui seront décernés aux familles des artistes disparus et aux artistes présents à la soirée. Il faut dire que c’est avec un coût prévisionnel de 20 millions de francs CFA que les organisateurs ont mis sur la table pour l’organisation de cette festivité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *