Deux super-Terres « habitables » découvertes autour d’étoiles proches

Vision artistique de ce à quoi pourrait ressembler GJ229Ac, la super-Terre « tempérée » dont l’étoile possède une compagne naine brune la plus proche de nous.

© Robin Dienel / Carnegie Institution for Science

En attendant que ces appareils dernier cri se penchent sur leur cas, les scientifiques disposent déjà de quelques informations sur ces mondes presque voisins. La masse de GJ229Ac et celle de GJ180d équivalent à 7,9 et 7,5 fois celle de la Terre. La première tourne autour de son étoile en 122 jours et la deuxième en 106 jours. Enfin, alors que GJ229Ac est la super-Terre potentiellement habitable orbitant autour d’une étoile qui possède une compagne de type naine brune la plus proche de nous, GJ180d constitue la super-Terre « tempérée » dont l’orbite n’est pas verrouillée (contrairement à la Lune qui présente toujours la même face à la Terre et à la majorité des exoplanètes en orbite autour de naines rouges) la plus proche de nous. Une caractéristique qui augmente encore un peu les chances que GJ180d puisse abriter la vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *