Burkina Faso: Un deuil national de 48h décrété en hommage aux 36 civils tués dans le Sanmatenga

Le président Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de 48h sur l’ensemble du territoire national en hommage aux victimes de l’attaque dans le Sanmatenga qui a fait 36 morts.

«Un deuil national de 48h allant du mercredi 22 janvier à 00h au jeudi 23 janvier à 24h, est observé sur toute l’étendue du territoire national en mémoire des concitoyens abattus suite à l’attaque d’un groupe armé terroriste ayant fait irruption dans les villages d’Alamou et de Nagraogo, situés dans la commune rurale de Barsalogho, le lundi 20 janvier 2020», selon le décret présidentiel.

« Durant cette période les drapeaux sont mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du Burkina Faso à l’étranger », précise le décret.

Dans le respect de ce deuil national, « les réjouissances populaires, les manifestations à caractère récréatif sont interdites ».

En rappel, le lundi 20 janvier 2020, un groupe armé terroriste a fait irruption dans le marché de NAGRAOGO, y a abattu 32 de nos concitoyens, brulé le marché et dans son repli a abattu 4 autres au niveau du village de Alamou. Cette attaque a également fait trois (03) blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *