Coronavirus : La situation actuelle de la Chine depuis l’avènement de ce virus

 

Le mardi 04 février 2020, l’Ambassade de chine a organisé une conférence de presse au dit lieu. Cette conférence a porté particulièrement sur la situation actuelle de la Chine qui est l’avènement du coronavirus nommé  2019 –nCoV. Cette conférence vise à donner des précisions claires sur l’évolution de ce virus, les mesures prises pour sa prévention et son éradication.

La conférence était animée par l’Ambassadeur chinois au Burkina Faso et son équipe, assistés par le Dr Alimata Jeanne DIARRA /NAMA, représentante de l’Organisation Mondiale de la Santé au Burkina Faso. Ainsi, l’ambassadeur précise qu’à nos jours le virus a déjà fait 20527 cas confirmés ; 23214 cas suspects et 426 décès en chine. Dans la ville de Wuhan dont les habitants sont les plus éprouvés par le virus. Il y a 6384 cas confirmés dont 313 décès.  Selon les sources de l’OMS, les coronavirus sont une vaste famille de virus qui sont à l’origine de diverses infections allant du rhume banal à des maladies plus graves  comme le syndrome respiratoire du moyen –orient( coronavirus du MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère ( coronavirus du SRAS). Les coronavirus sont zoonotiques, c’est a dire transmissibles de l’animale à l’homme.

Un nouveau coronavirus est une nouvelle souche de coronavirus identifiée pour la première fois chez L’homme.

L’OMS précise qu’il n’existe pas de traitement spécifique de la maladie causée par le nouveau coronavirus. Cependant, comme il est possible de traiter de nombreux symptômes, le traitement dépend du tableau clinique. En outre, les soins du soutien des personnes infectées peuvent s’avérer  très efficace. Les symptômes sont généralement des symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, les soufflements, et la dyspnée. Pour se protéger des maladies liées aux agents pathogènes respiratoires, il faut respecter les règles, hygiène des mains et hygiène respiratoire, et les bonnes pratiques de sécurité sanitaire des aliments.

L’ambassadeur affirme que depuis l’apparition du virus, le gouvernement chinois et le parti communiste chinois, ont affronté l’adversaire commun avec la plus grande détermination. Ainsi, toutes les ressources humaines de la chine ont été mobilisées pour apporter une réponse rapide et efficace à ce fléau. Nous pouvons noter :

-La convocation de réunion de très haut niveau par le président chinois XI Jinping, pour orienter les actions dans la lutte contre le virus

-La construction de deux hôpitaux à Wuhan pour placer en quarantaine les personnes atteintes par le virus et leur apporter les soins appropriés. Le 1er hôpital de 1000 lits a été construit à huoshenshan en 10 jours et a commencé à accueillir les patients, le 03 février 2020. Le 2eme hôpital de 1600 lits sera implanté à Leishenshan et sera fonctionnel à partir du 05 février.  Aussi, plus de 1000 membres du personnel médical militaire de l’armée populaire de libération, ont été dépêchés sur les lieux. Il y a également l’aménagement d’un stade et deux centres d’exposition à wuhan pour en faire des hôpitaux supplémentaires avec plus de 3000 lits. En plus de cela, 52 équipes médicales des autres provinces chinoises avec plus de 6000 médecins, ont été dépêchées à la province de Hubei pour appuyer le personnel médical local. A nos jours, les efforts conjugués des médecins et infirmiers ont permis à 717 patients de guérir de la maladie.

– Les mesures d’isolement en vue de réduire la propagation du virus

-La sensibilisation et la désinfection dans les quartiers et les villes du pays

– La suspension de tous les transports publics.

L’Ambassadeur chinois a saisi l’occasion pour saluer la compassion et la solidarité de la communauté internationale à l’égard de la Chine depuis le début des évènements. Au Burkina Faso, à l’entendre, la mission médicale chinoise mène  des consultations régulières avec le ministère de la santé, la représentation de l’OMS au Burkina Faso, et d’autres institutions concernées. Cette équipe médicale promet de partager des informations techniques sur la prévention, le traitement, la surveillance ainsi que les analyses du laboratoire de cette épidémie à leurs collègues burkinabè.

Il interpelle également les politiques et médias étrangers à plus de retenues dans les appréciations et la propagation de l’information, tout en affirmant à cet effet : « je pense que notre conviction, nos sacrifices et nos efforts doivent être non seulement respectés mais aussi appréciés par tout le monde. Pour cette raison, nous ne pouvons pas accepter que certains pays et certains médias occidentaux vont jusqu’à utiliser cette épidémie pour atteindre leurs objectifs politiques  «  … ». La bataille contre le virus est sanitaire mais elle est aussi communicationnelle ». Il félicite par-là, les médias burkinabè qui se sont toujours distingués de par leur professionnalisme dans le traitement de l’information. Il souhaite, par ailleurs, que tous restent objectifs, humanistes et solidaires vis-à-vis de ce défi qui reste absolument à relever ensemble. L’ambassade de Chine reste ouverte pour toutes les questions, toutes les demandes de renseignements et toutes les suggestions constructives. Elle compte alors sur le soutien de toute la communauté internationale pour vaincre cet adversaire commun de l’humanité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *